CRÉER SON BLOG EN DEUX CLICS ? SERIOUSLY ?

Créer son blog en deux clics ?

D’où vient cette légende urbaine que l’on peut créer un blog en deux clics ? Quand on est geek oui, mais autrement ? Selon mes déductions et après enquête, cette légende a été répandue par une organisation ultra-secrète du nom de LFNQSFFLPETVTDALDNSELSSL, à savoir : « Les Francs-Nerds Qui Se Fendent Franchement La Poire En Te Voyant Te Débattre Avec Le DNS Et Le SSL ». C’est une communauté (les Francs-Nerds) qui semble se réunir une fois par semaine dans les galeries souterraines des égouts des grandes métropoles. Ils se déguisent pour l’occasion en Pikatchu, portent un pantalon à trou pour les fesses et une plume de paon dedans (dedans les fesses, pas dedans le pantalon…) et ce, dans la plus grande discrétion. C’est sans doute la raison pour laquelle vous n’en n’avez jamais entendu parlé. Tous les mardis soirs, ils y dansent le Gangnam Style en mangeant leur caca. Il s’agit là d’un véritable complot de Francs-Nerds qui vise à l’établissement d’un Nouvel Ordre Mondial. Dont le seul but serait que la ou le non-initié·e aux secrets du web se sente encore plus minable que la ou le plus minable des minables et se convertisse ainsi au Dieu Code.

L’autre explication consisterait à penser que je suis, tout bonnement, une quiche.

Même si c’est une option à ne pas perdre de vue, je me refuse à y croire pour le moment. Et ça me parait quand même relativement moins probable que cette histoire d’Illuminatis en costume jaune.
Malgré tout, l’option que mon cerveau puisse faire un blocage lorsque je me connecte à mon hébergeur web, n’est pas à balayer de suite d’un revers de main. C’est comme si je m’évertuais à essayer de parler une langue étrangère sans jamais l’avoir apprise ni être allée dans le pays dans lequel elle se pratique. Résultat : je choisis au hasard des mots dont je ne connais pas la signification et je tente un assemblage de ces fameux mots en priant très fort pour que cela veuille dire quelque chose. Quoiqu’il en soit, si par miracle, j’arrivais à énoncer quelques propos cohérents, je ne comprendrais pas la réponse donnée.


Pourtant il existe des notices explicatives qui semblent vulgarisées pour des gens comme moi. Avec des termes alléchants et relativement excitants comme « pour ceux qui n’y connaissent vraiment rien », « pas à pas », « pour les nuls ». Ça demande quand même à ravaler (de travers) son égo mais une fois que je clique, c’est comme si j’apprenais à parler cette langue étrangère en phonétique… C’est à dire que mes propos finissent par avoir du sens pour la personne à laquelle je m’adresse et qui parle la langue mais moi je ne sais pas ce que je dis. Néanmoins avec cette technique j’arrive à réaliser deux, trois actions. Mais je ne sais absolument pas ce que j’ai fait ni à quoi ces actions correspondent.


J‘ai fini par me décider à visionner un tuto. Le type sur la vidéo semble être honnête et pédagogue. Il affirme qu’il ne faut pas se faire d’illusions : quelqu’un qui ne s’y connait pas du tout peut mettre jusqu’à deux heures pour installer son site. Moi ça fait deux jours que je suis dessus. Et j‘ai peu avancé. Alors la question que je pose est la suivante : suis-je cette personne qui s’y connait encore moins que la personne qui n’y « connait vraiment rien » ? En d’autres termes : serais-je donc encore moins compétente que mon grand-père en la matière ? Parce que lui en terme de j’y connais rien de rien en informatique, il est bien classé ! Pauvre papy, je l’attaque alors qu’il n’avait rien demandé à personne. À l’heure qu’il est, il est sans doute tranquillement chez lui en train d’essayer d’éteindre son ordinateur avec la télécommande de la télé… Mais il faut bien que je passe mes nerfs sur quelqu’un. Et comme j’ai très envie de me faire sauter ce soir, je ne vais pas m’en prendre à mon mec… simple question de cohérence.


Et puis il y a ce blog alléchant intitulé « Comment créer un blog ? Un guide facile pour les débutants ». Alléluia ! Enfin quelqu’un qui va se mettre à mon niveau. Effectivement, cette personne est tellement à mon niveau que lorsque clique sur le lien, c’est une page erreur 503 qui s’ouvre !


Mais ce que je préfère par dessus tout ce sont les forums d’entraide. Pour en revenir à mon cas, concrètement et après investigations, j’ai réussi à comprendre que le couac que je cherche à résoudre est lié au mappage. Ne me demandez pas ce que c’est, j’ai juste compris que c’était ça le problème. Ça a l’air assez basique comme difficulté donc je parcours le forum et là je tombe sur JeanPhi456 qui expose son souci que j’identifie comme étant relativement similaire au mien. Par chance Kenji-Jiji avec son avatar de bonhomme-à-la-barbe de trois jours-youpi-la-vie, lui a apporté une réponse, dans cette fameuse langue étrangère qui m’échappe. Seulement JeanPhi456, le type au problème analogue au mien répond un truc du genre : « Super ! Merci ! J’ai suivi tes conseils et ça marche ! » Et ça c’est horrible. J’ai la solution sous les yeux. Elle est là, à portée de main. Je peux la lire, la toucher… D’ailleurs je la lis à voix haute, le doigt sur l’écran pour être certaine de ne louper aucun mot. Je ne sais pas ce que j’espère à ce moment là : être frappée par la foudre qui me couvrira de paillettes de geek et me procurera le super-pouvoir de comprendre le mappage, peut-être…

Mais non. Je cherche la signification des acronymes qui truffent la réponse de Kenji-Jiji (c’est sans doute le CSS de l’API du TTFB dans le SSL…) puis la signification de la signification de chaque initiale de l’acronyme… De temps en temps je comprends vaguement un truc… Oh putain, c’est lié à la sécurité du site ! Du coup il faut régénérer ou pas ? Olala… Ça me stresse à fond, voire ça me paralyse. Je vais boire un verre d’eau, je reviens. Je ne sais déjà plus quel acronyme est lié à la sécurité du site.

En désespoir de cause, je me lance pour ouvrir moi-même un sujet sur le site de la communauté après avoir passé un quart d’heure à chercher « comment ouvrir un nouveau sujet sur le site de la communauté machin » (oui je pars de loin !) Par défaut mon pseudo de chatteuse est Clito24, je ne comprends pas d’où ça sort, je ne vois pas où modifier cela, mais j’ai assez perdu de temps, j’expose mon problème et je valide. Et je reçois, assez rapidement je dois dire, une réponse de ProfFrink qui reprend mon message phrase par phrase et commente laconiquement sans bonjour, ni merde, ni bon courage « ne surtout pas utiliser ce truc », « trop tard, tu as un WordPress désuet, malpropre et mal installé, au mauvais endroit en plus », « mal installé dans le multisite », « tout est à refaire ».

Je ne suis pas certaine qu’il m’ait réellement aidé mais bon, je le remercie chaleureusement pour sa réponse. Uniquement pour garder la face.
Ce genre de types qui traînent sur les forums soi-disant pour aider les autres m’agacent profondément. Si t’es vraiment trop en galère, ils finissent de t’achever sans te donner le début d’une solution. Sans déconner, c’est pas lui qui est malpropre et au mauvais endroit ? Bah ouais sur terre, c’est un mauvais endroit pour lui. Ça y est je deviens mauvaise. C’est parce que je suis vexée. Je l’imagine l’autre derrière son écran en train de lever les yeux au ciel et je vois parfaitement le tableau, lui en train de penser : « Encore une gonzesse qui n’y connaît rien ! Mais pourquoi est-elle sortie de sa cuisine ? » Le type il te répond d’une telle manière qu’on dirait que tu es venue chier dans sa soupe chinoise. Oui, je l’imagine assez laid derrière son écran et s’alimentant de soupe chinoise lyophilisée bon marché. Ce qui explique son haleine de phoque et son transit capricieux. Oui j’ai décidé que mon interlocuteur était constipé.


Parce que j’essaye vraiment d’apprendre. Sur ce forum, je me suis donné du mal pour expliquer mon problème correctement alors que je ne sais même pas ce que j’ai comme problème. Et aucune reconnaissance de l’effort.
Ça me donne vraiment envie de laisser tomber cette histoire de blog parce que si à chaque fois qu’il y a un truc qui cloche c’est la même galère, je vais perdre mon sang-froid c’est sûr. Et ProfFrink, je le vais le retrouver et je vais lui faire avaler son Html par les oreilles.


Suite à cette aventure, je suis allée prendre l’air : j’avais rendez-vous chez le médecin. Au bout de dix minutes, il m’a fait remarquer que j’avais mis mon masque à l’envers.

Finalement, je ne suis plus tellement certaine de cette histoire de complot que j’évoquais un peu plus haut…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s